ELECTIONS MUNICIPALES : CONTRIBUTION DE LA LDH QUIMPER AU DEBAT

Comments (0) Actualités, Divers

La Ligue Des Droits de l’Homme (LDH) est très attachée de part son histoire à la défense des droits fondamentaux pour tous les êtres humains sans aucune distinction (se loger, se vêtir, se soigner, s’éduquer…) et à leurs évolutions vers plus d’égalité et de justice.

Nous sommes attentifs à toutes actions qui servent l’intérêt général, dans les politiques basées sur le respect des droits de l’Homme, la liberté, l’égalité, la fraternité, la laïcité.

Ces élections municipales sont l’occasion d’interroger les candidats.es. pour donner un sens nouveau à une démocratie d’exercice, d’appropriation et de co-construction.

La démocratie élective se doit évoluer vers une démocratie de gouvernement pour fonder un nouveau pacte de confiance entre les citoyennes, les citoyens et les élus.

C’est pourquoi, sans être exhaustifs, nous avons souhaité interroger les furturs.e.s  candidats.es. autour des questions de l’emploi, de la pauvreté, de l’immigration, des enjeux environnementaux, de la démocratie locale, les libertés publiques et de la sécurité.

Vous trouverez, ci-après, la lettre envoyée par la LDH  aux candidats.e.s ainsi que les réponses reçues à la date du 15 février 2020 (délai de retour souhaité).

Nous remercions les candidats.es. d’avoir répondu à notre sollicitation : « Coopérative Ecologie et Sociale pour Kemper » (Mme Casimiro De San Leandro) ; « Avec Annaig Le Meur, Enfin de l’Audace » (Mme Annaïg Le Meur) ; « Enthousiasme Quimper » (M. Ludovic Jolivet) ; « Quimper Ensemble » (Mme Isabelle Assih) ; « Vent d’Ouest » (Mme Isabelle Le Bal) ; « Choisir l’Ecologie pour Kemper et son Agglomération » ( Mme Martine Petit).

Il ne s’agit pas d’une analyse des programmes de chaque candidat.e mais d’un examen des réponses reçues. Pour chaque question posée par la LDH, nous avons recensé les réponses des candidats.es.

Certaines questions n’ont pas été abordées, les candidats.e.s renvoyant celles-ci à leur programme.  De fait, leurs éventuelles propositions n’apparaissent pas dans l’analyse de la LDH.

Vous trouverez, ci-après, une synthèse de nos remarques effectuées à partir des réponses reçues.

Comme toute synthèse, celle-ci peut apparaître comme réductrice par rapport aux propositions transmises par les candidates et candidats.

Pour tenir compte de cet éventuel écart, il vous est possible de vous faire votre propre opinion.

A cet effet, nous vous prions de trouver, ci-joint, les différents courriers que nous avons reçus et les principaux documents utiles à toute analyse :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *